Lubelskie Stowarzyszenie Alliance Française
Lubelskie Stowarzyszenie Alliance Française
 
vendredi le 24 mars 2023  
Start arrow Lekcje 2008/2009 arrow Lekcje radiowe 2008/2009 arrow Lekcja 30 - les villes jumeles
Dziaalno
Start
O nas
Kursy
Egzaminy
Biblioteka
Imprezy kulturalne

Lekcje radiowe
Lekcje 2010/2011
Lekcje 2009/2010
Lekcje 2008/2009

fotogalerie


Alliance Française
Lubelskie Stowarzyszenie Alliance Française

ul. Cicha 10
20-078 Lublin
POLOGNE
tel/fax:
(81) 532-47-31

www.aflublin.pl



Lekcja 30 - les villes jumeles Imprimer
Francuski w Radiu Lublin
Lektorzy Orodka Alliance Française w Lublinie s autorami lekcji francuskiego emitowanych przez Radio Lublin w kad rod o godz 19.06. Nagrania mona pobiera ze strony Radia Lublin.





Podczas ostatniej lekcji jz. francuskiego przed wakacjami chcielibymy zabra Pastwa w krótk podró do partnerskiego miasta Lublina – Nancy w Lotaryngii. 
La ville de Nancy en Lorraine est jumelée avec Lublin en Pologne.

Takie partnerstwo Francuzi nazywaj « zbliniaczeniem ». Czy nasze miasta s rzeczywicie do siebie podobne? Zapytajmy o to studenta, który ju kilka razy odwiedzi Nancy, by szlifowa swój francuski na letnim kursie Uniwersytetu Nancy II. eby mu zrobi przyjemno, rozmow przeprowadzimy po francusku:

- Est-ce que Nancy et Lublin se ressemblent?
- Oui, il y a quelques points communs: une grande place centrale - Place Stanislas à Nancy et place Litewski à Lublin. Il n’y a pas de grand fleuve. Les deux villes ont à peu près la même taille. L’agglomeration de Lublin est un peu plus grande avec 591 000 habitants contre 440 000 à Nancy. Les deux aussi sont des grands centres universitaires, 47 000 étudiants à Nancy et environ 80 000 à Lublin.
- Et les différences ?
- Je pense que la Place Stanislas est l’une des plus belles places de l’Europe. Elle a été bien rénovée pour son 250 e anniversaire en 2005. Et la place Litewski...
- Oui, je vois. Et pourquoi elles’appelle Place Stanislas ?
- Tu ne sais pas ?C’est en souvenir de notre roi Stanislaw Leszczynski qui est devenu duc de Lorraine. Au centre de la place, il y a son monument avec l’inscription : A Stanislas le bienfaiteur la Lorraine reconnaissante. 
- Ah bon ?Le bienfaiteur ?
- Oui, il a entre autre fait construire le bel ensemble central, le bijou architectural du XVIIIe siècle, la fierté des Nancéiens. A son époque, elle s’appelait Place Royale et au milieu, il y avait la statue de son gendre Louis XV.
- Louis XV était son gendre ?
- Oui, tu as oublié tes leçons d’histoire ? Marie Leszczynska, fille de Stanislas, femme de Loius XV, reine de France...
- Ah oui, ça me revient. Et il y a encore quelque chose d’intéressant à voir à Nancy ?
Oui, bien sûr, surtout si tu aimes l’art nouveau.
- L’art nouveau, qu’est-ce que c’est ?
- En polonais – secesja. Au début du XXe siècle à Nancy s’est développé un grand mouvement artistique auquel on a donné le nom d‘Ecole de Nancy. Quand tu te promènes à Nancy, tu rencontres beaucoup d’immeubles bâtis dans ce style. Il y a même tout un quartier de villas Ecole de Nancy et bien sûr un fantastique musée avec des meubles, des lampes, des vitraux, des vases. Moi, j’adore...
- Et la cuisine ? Est-ce qu’ils ont leurs spécialités, les Lorrains ?
- Bien sûr. Leur plat typique c’est la quiche.
- La quiche ?
- Oui, c’est très facile à faire. Tu prépares la pâte avec de la farine, du beurre, de l’eau et du sel. Sur cette pâte précuite, tu verses un mélange d’oeufs, de crème fraîche, de cubes de lard fumé et de fromage râpé. Tu assaisonnes avec du sel et du poivre et tu mets encore 30 minutes au four.
- D’accord, mais moi, je préfère le sucré. Je trouverai quelque chose de bon Nancy ?
- Ah oui, une tarte aux mirabelles...
- Je déteste les mirabelles, elles sont trop acides.
- Ah, non, ça n’a rien à voir avec les mirabelles polonaises. Les mirabelles lorraines sont plus grandes et beaucuop plus sucrées. On en fait aussi des confitures et une eau-de-vie très parfumée. Sinon, tu as encore des bonbons appelés BERGAMOTES et des gâteaux aux amandes appelés MACARONS.
- Merci pour toutes tes explications. Et bonne vacances !

Powtórzmy jeszcze raz niektóre sówka z lekcji i zajrzyjmy do ich leksykalnych rodzin:

Des villes jumelées = miasta partnerskie, a take
Le jumelage = partnerstwo miast
Se ressembler = by do siebie podobnym
Le duc = ksie, la duchesse = ksina, le duché = ksistwo, a take ducal = ksicy, np. le palais ducal = paac ksicy
I równie nieregularna w tworzeniu rodzina : le roi = król, la reine = królowa , royal = królewski, a take le royaume = królestwo
Le bienfaiteur = dobroczyca w odrónieniu od le malfaiteur = zoczyca
être reconnaissant = by wdzicznym
le gendre = zi, zwany take le beau-fils
un vitrail =witra z nieregularn liczb mnog = des vitraux
un vase = wazon, nie myli z la vase = mu np. w rzece lub stawie
la pâte précuite = ciasto uprzednio podpieczone
des cubes de lard fumé = pokrojony w kostk boczek
râpé = starty
assaisonner = przyprawia
acide = kwany, a take un acide = kwas
une amande = migda, pisany przez – AN, podczas gdy amende pisane przez – EN oznacza kar pienin, grzywn

Wyjanijmy take, e cukierki bergamotkowe to co w rodzaju naszych landrynek, tyle e maj ksztat niezbyt grubych kwadratów i pachn cytrusow esencj bergamotki, podobnie jak synna herbata Earl Grey. Jest to typowy podarunek, który mona przywie z Nancy. 
Podobnie zreszt jak ciasteczka o nazwie Macarons, które przypominaj nasze bezy. Dodaje si jednak do nich take mielone drobno migday i esencj migdaow. Zawdziczamy je podobno zakonnicom z Nancy, które nie jady misa, ale za to wyspecjalizoway si w wypiekaniu sodyczy.

 

 Site créé le 22 avril 1997
10 invités en ligne
Visiteurs: 5163067
capitale européenne de la culture - ville candidate

page rank, pagerank, link popularity, fake pagerank, monitoring stron